Installation de monte escalier : conseils pour bien choisir

monte escalier

Publié le : 06 avril 20206 mins de lecture

Lorsque vous commencez à prendre de l’âge, vous perdez vos forces. Plus les années passent, plus vous devenez faible et vous ne pouvez plus monter les escaliers sans aide. Pour ne pas embêter vos proches, vous feriez mieux d’installer dès maintenant un monte escalier chez vous. Tant que vous aurez la force de marcher, vous n’aurez pas besoin d’aide pour monter les escaliers. Mais comment optimiser le choix d’un monte-escalier, et qu’en est-il de l’installation ?

Monte-escalier : les bons critères de choix

Avant d’acheter un monte escaliers, prenez en compte un certain nombre de critères afin de bien profiter de votre investissement. Le premier point à considérer se rapporte à la marque. Optez pour une marque connue, si vous voulez obtenir un produit de qualité. Vous pouvez en trouver facilement auprès d’un site fiable comme handicare-monte-escaliers.fr. Un tel fabricant monte escaliers dispose d’une large gamme de modèles, et vous pourrez facilement choisir celui qui répond à vos attentes et à vos besoins.

Outre la marque, les caractéristiques du monte escalier méritent également de l’attention. Parmi elles figurent le système de pivotement du siège, ou le dispositif d’affichage du code erreur. En fonction de la configuration de vos escaliers, vous pourrez également opter pour un monte-escalier courbé ou un modèle droit. N’oubliez pas de tester le gabarit du siège équipant le monte escaliers, afin de profiter du confort maximal.

N’oubliez pas de mesurer la largeur de vos escaliers avant de passer à l’achat d’un monte-escalier. Si elle est inférieure à 63 cm, trouvez une autre solution, car le dispositif ne conviendra pas.

Quel modèle de monte-escalier choisir ?

Les monte-escaliers se déclinent sous différents modèles, afin de répondre à tous les besoins et à tous les budgets. Les plus vendus actuellement restent les monte escaliers électriques. Ces modèles équipés de rails et installés le long des escaliers sont très pratiques. Des commandes sont disponibles, aussi bien sur le siège qu’au niveau des escaliers.

Si vous avez les moyens, vous pouvez investir pour une chaise élévatrice pour davantage de confort. Ce système convient, quels que soient la configuration des escaliers et le nombre d’étages que compte votre maison. Il existe même des systèmes adaptés aux fauteuils roulants, afin de faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite. Si vous trouvez qu’un modèle classique ne convient pas, vous pouvez investir pour un mini-ascenseur. Ce système emprunte la technologie de l’ascenseur pour une efficacité accrue.

Comment procéder à l’installation d’un monte-escalier ?

Avant l’installation monte escalier, vérifiez l’état de votre escalier, surtout si celui-ci est en bois. Si nécessaire, n’hésitez pas à renforcer les structures et prévoyez des accessoires qui permettront d’optimiser la mise en place de votre monte-escalier. Pour vous assurer que le système soit installé suivant les normes de qualité requises, confiez l’opération à un professionnel.

Le spécialiste procède à une contre-mesure  de la longueur de l’escalier, de la hauteur du plafond ou encore de l’angle d’inclinaison. Cette étape est indispensable afin que le système soit installé dans le total respect des normes de qualité et de sécurité en vigueur.

Après avoir effectué les vérifications nécessaires, le professionnel procède au montage proprement dit. Tout commence par le regroupement des différents éléments à assembler. Les équipements nécessaires au montage sont également préparés pour éviter la perte de temps.

Le montage des différentes parties du rail est la première étape à considérer, dans le cas d’une monte personne classique. Par la suite, le rail est fixé sur l’escalier. Après vérification de la solidité de la structure, le fauteuil est installé. Celui qui effectue le montage ne doit pas hésiter à s’asseoir sur le fauteuil pour vérifier sa stabilité. Le moteur électrique est mis en place, puis le système est branché à l’installation électrique de la maison. Plusieurs tests suivis de nombreux réglages sont réalisés afin de garantir la sécurité de l’utilisateur. L’installation d’un monte escaliers est toujours accompagnée d’une garantie pour la satisfaction clientèle.

Il faut noter qu’un monte-escalier répondant aux normes en vigueur doit être équipé de télécommandes, d’un siège, d’une ceinture de sécurité, de détecteurs d’obstacles, d’un système de fin de course, d’un système d’arrêt d’urgence ou encore d’un dispositif de verrouillage. Vous devez vérifier l’existence de ces différents éléments avant de passer à l’achat.

Plan du site